Le plus gros incontournable pour faire de l’argent en marketing d’affiliation est qu’il faut du traffic web, évidemment

Il y a deux options pour acquérir des visiteurs, sans lesquels on ne fera pas un sous.

1. Traffic “Gratuit, ou plutôt ”Qui ne provient pas de publicités”. (Donc du SEO, pages sur les médias sociaux pour laquelle on ne fait pas de pub, chaîne Youtube etc).

  • Avantages
    • Traffic peu dispendieux si on fait le SEO soi-même
    • On peut promouvoir a peu près n’importe quelle offre même si la commission est peu élevée parce qu’il n’y a pas de coût publicitaire à rentabiliser
    • Moins stressant pour les gens qui ont une aversion au risque parce qu’il n’y a pas de frais publicitaires.
    • Plus facile de générer un ROI si on sait ce qu’on fait en SEO.
  • Inconvénients
    • Prend du temps avant d’obtenir des résultats
    • Habituellement moins ”scalable” c’est à dire que c’est plus limité que la publicité qui permet l’expansion facile dans n’importe quel pays, immédiatement.
    • Comme c’est moins scalable je pense que le potentiel de revenus est plus bas
    • Vulnérable aux changements d’algorime de Google, s’ils décident que ton site ne doit plus être élevé dans les résultats ton business s’écroule d’un coup.

2. Traffic PPC (Pay per click, ou plus simplement, de la publicité)

  • Avantages
    • Peut être beaucoup plus rapide
    • Peut être ”scaled” plus gros et plus rapidement. Scaled est le terme anglo pour expansion du business.
  • Inconvénients
    • Plus stressant parce que ca comporte un risque
    • Demande une capacité d’encaisser les pertes, une campagne de pub n’est pratiquement jamais rentable en partant.
    • Demande plus de compétences pour le tracking, c’est crucial pour réussir. Important aussi en SEO mais quand on fait de la pub on veut le tracking des ventes dans les plateformes pour savoir quelle ciblage/pub fonctionne; sans ce tracking c’est impossible de réussir alors qu’en SEO si on a des visiteurs, même sans tracking, je présume on peut réussir.
    • Peut causer des problèmes de cashflow, un affilié est parfois payé aux 30 jours, le coût de pub est immédiat lui donc le cashflow entre en jeu

Règles générales pour gagner beaucoup d’argent en marketing d’affiliation; sans égard à l’option d’acquisition de traffic qu’on choisi.

  • Le plus important est la ténacité et la foi qu’on peut y arriver, c’est très difficile sinon tout le monde ferait du marketing par affiliation. Il n’y a pas de miracles rapides, ca demande des efforts souvent pour aucun résultat; la seule facon de réussir est de ne jamais abandonner.
  • Il faut trouver une bonne offre (c’est une des partie les plus difficiles). La pluspart des offres d’affiliés sont terribles, et les bonnes paie souvent peu de commission. Une bonne offre qui paie bien est très rare. En SEO ca importe moins, mais en PPC c’est incontournable, il faut que l’offre ait le potentiel d’offrir un retour sur investissement en pub.
  • Une erreur que j’ai commise est de ne pas ”détnir le client”. Si c’est possible de conserver le courriel ou le numéro de téléphone des visiteurs; en gros avoir un moyen de leur envoyer des offres de temps à autres ou avoir un membership de gens qui aiment votre business; le potentiel de revenu est bien plus élevé que si on ne fait que vendre sur notre site auquel cas on perd tout potentiel de revenu si le prospect n’achète pas immédiatement.
  • Il faut avoir de bons moyens d’identifier les meilleurs affiliés compétiteurs afin de copier leur funnel de marketing tout en l’améliorant au moins un peu.
  • Il faut avoir un talent pour créer de bons funnels de marketing. J’ai dit qu’on peut copier et améliorer, mais ça prend quand même un bon instinct marketing; il faut battre des entreprises compétitrices qui gagnent beaucoup plus avec la même vente, c’est un défi majeur qui ne se surmonte qu’en étant meilleurs qu’eux en marketing web.

Conseils communs de marketing d’affiliation qui ne sont pas bons à mon avis.

  • Il faut choisir un domaine qui nous passionne. Pour moi le potentiel de revenus est tout ce qui compte, c’est un business pas un hobby. C’est vrai que pour le SEO c’est plus motivant un domaine qu’on aime, mais en pub ca n’a aucune importance.
  • Il faut choisir un domaine peu compétitif parce que c’est plus facile. À mon avis c’est un conseil monstrueux; il faut au contraire choisir un domaine compétitif parce que la compétition est le meilleur indicateur que beaucoup d’argent est gagné dans ce domaine. Pour réussir de toute facon il faudra être bien meilleur que la moyenne des gens, alors aussi bien aller dans un domaine compétif

Avis au lecteur

  • Dans mon cas je ne fais que de la publicité je ne connais pas le SEO alors mon point de vue est plus applicable au PPC.